Capter l’attention de consommateurs hyper-connectés, un défi !

photo-montage-915132_1280

Nous vivons dans un monde où l’information vient à nous et ce des dizaines de fois par jour. Aujourd’hui le défi des « marketeurs » est donc d’arriver à attirer l’intérêt du client. Et cela est de plus en plus compliqué puisque le niveau d’attention aux marques ne fait que diminuer dans un monde où nous sommes hyper-connectés … et donc multi-attirés.

Pour les professeurs américains Thomas H. Davenport et John C. Beck (« The Attention Economy: Understanding the New Currency of Business« , 2001, Harvard Business School Press ) on assiste à un basculement : « Jadis, l’attention était considérée comme acquise, et c’étaient les biens et les services qui étaient perçus comme porteurs de valeur. À l’avenir, beaucoup de biens et de services seront fournis gratuitement en échange de quelques secondes ou minutes d’attention de la part de l’utilisateur. ». Aujourd’hui, c’est l’attention du consommateur qui est à cibler.

Comme l’explique en détail cet article paru dans la Harvard Business Review en février dernier, il existe 4 leviers pour attirer l’attention des clients :

  • L’attention captive : l’individu est exposé à un élément d’information et le consommateur en est captif : exemple d’un lieu de loisirs ou d’un site internet.
  • L’attention attractive : lorsqu’il y a un gain ou bien un plaisir en perspective : c’est le cas des jeux concours
  • L’attention volontaire : le consommateur décide de lui-même d’aller chercher une information dans une application par exemple. C’est là qu’il va être le plus ouvert à la réception d’information.
  • L’attention aversive : l’attention que l’on va porter à un sujet de façon négative, pas par intérêt personnel mais de peur d’être rejeté par son cercle d’amis.

 

Pour chaque entreprise il est désormais nécessaire de trouver un équilibre entre ces 4 leviers dans sa stratégie de communication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *